Rites Tibétains

Les Cinq Rites Tibétains

Terre des Sens vous propose de découvrir une nouvelle pratique ancestrale

Les Cinq Rites Tibétains
Chaque lundi à 9h, mardi à 18h15, mercredi à 7h15, jeudi à 17h00, vendredi à 7h45
Prix: 15.- en cours collectif et 75.- en cours privé individuel

 

Un système de postures yogi et d’exercices hautement énergisants

Les Cinq Rites Tibétains est un système de postures yogi et d’exercices hautement énergisants, ayant pour origine les montagnes de l’Himalaya.

Depuis deux mille ans, les moines tibétains soutiennent que le processus de vieillissement peut être inversé. Ils ont mis au point ces Rites, en condensant 21 postures de yoga en cinq exercices. Ce qui prenait facilement deux heures auparavant, pouvait alors être réalisé en 10-20 minutes. Il n’était pas rare que les moines vécussent jusqu’à 120 ans, en jouissant néanmoins d’une santé exceptionnelle !

Il est intéressant de remarquer que ces explications trouvent un écho dans de récentes avancées scientifiques.

Durant des milliers d’années, les praticiens de la guérison ont soutenu que le corps a sept centres principaux d’énergie qui correspondent aux sept glandes endocrines.

Ces centres d’énergies sont appelés les chakras. Les récentes recherches médicales ont pu établir que le processus de vieillissement est réglé par les hormones.

Les Cinq rites tibétains antiques peuvent normaliser les déséquilibres hormonaux présents dans le corps. Par conséquent, ils possèdent la clef de la jeunesse, de la santé et de la vitalité durable.

Ces phénomènes sont possibles grâce à la remise en route, ou le bon fonctionnement, de ces centres énergétiques, ce que permet la pratique des cinq Rites Tibétains.

De plus, cette pratique est facile et agréable.

En effet, il faut moins de 20 minutes pour réaliser les 21 répétitions recommandées de chacun des exercices. Cependant, pour ceux qui commencent leur pratique, il est suggéré de commencer par 3 répétitions quotidiennes pendant la première semaine. Par la suite, on  peut augmenter le nombre de répétitions progressivement, jusqu’à atteindre 21 répétitions en total.

Le fait de promouvoir un corps / esprit décontracté aide à faciliter le changement physiologique. Il est très important de maintenir une respiration profonde et libérée. Pour les personnes intéressées, il est possible d’ajouter une posture de repos à la fin de chaque Rite Tibétain. On inclut un moment de respiration et d’étirement doux particulièrement agréable à la fin de chaque Rite.

 

Méditation Terre des sens

Bénéfices des Cinq Rites Tibétains

 

Essentiellement, les Rites Tibétains sont un des secrets les mieux gardés pour améliorer la santé. Ils ouvrent le système corps / esprit et permettent de rééquilibrer l’énergie vitale. Les Cinq Rites Tibétains prennent un minimum de temps au quotidien et d’effort. Cependant, ils peuvent augmenter drastiquement la force physique et la souplesse, ainsi qu’aiguiser la force mentale.

Même les nouveaux praticiens du yoga expérimenteront l’effet libérateur des Cinq Rites Tibétains sur le pouvoir énergétique inné du corps et de l’esprit. La pratique régulière de ces exercices soulage la tension musculaire et le stress nerveux. Elle améliore la respiration et la digestion. Elle fait du bien au système cardiovasculaire. Elle conduit vers la relaxation profonde et le bien-être.

Les Cinq Rites Tibétains peuvent être un véhicule puissant non seulement pour aviver les sens ; mais, aussi pour générer et profiter de l’énergie vitale de l’auto-transformation. Quand toutes les glandes endocrines fonctionnent en harmonie, la personne possède plus d’énergie, plus de vitalité et moins de lassitude.

Le bon fonctionnement des glandes hormonales aide à soulager le SPM ( Syndrome pré-menstruel), les inconvénients de la ménopause et ravive l’énergie sexuelle. Par l’exercice, la masse musculaire est augmentée et l’effet bénéfique sur l’ossature améliore la prévention de l’ostéoporose.

Les Rites permettent aussi de réduire les protubérances abdominales tout en fortifiant les muscles abdominaux. Quand ils sont correctement réalisés, ces mouvements vous aideront à vous défaire de votre « Bonhomme Michelin » autour de la ceinture.

Nous vous recommandons de vous prendre en photo au début de la pratique des rites, puis à nouveau après avoir fait régulièrement les exercices durant trois mois: vous constaterez un tonus musculaire nettement amélioré ! Vous constaterez un rajeunissement !

Les Cinq Rites Tibétains, en étirant et en comprimant les différents organes, glandes et muscles, aide à drainer le système lymphatique, favorisant une libération plus rapide des toxines.

Ils favorisent également l’enthousiasme. Ils stimulent le système activateur réticulaire du cerveau et équilibrent les hémisphères droit et gauche du cerveau. Comme résultat, vous penserez mieux et avec une plus grande clarté. Vous pourrez ainsi intégrer plus facilement votre créativité et vos pensées logiques et rationnelles.

Les Cinq Rites tibétains sont à recommander pour tous, car leurs bienfaits sont réellement importants au regard du temps investi.

L’auto-massage énergétique

Massage général

On stimule la circulation du sang et du Qi par le réchauffement des mains.

Le massage du visage vise à faire descendre l’énergie Yang du visage dans le reste du corps. Ces frictions ont aussi, par l’activation de la circulation, une action réputée sur les rides.

Le massage du cuir chevelu relance la circulation énergétique dans les méridiens de la vessie et de la vésicule biliaire et préviendrait la chute des cheveux.

Le massage des oreilles relance l’énergie dans cette région et peut établir la perméabilité des trompes d’Eustache. La stimulation du pavillon de l’oreille stimule le corps tout entier car l’oreille est une zone de réflexothérapie comme en témoigne l’auriculothérapie.

Le massage du nez évite les accumulations de mucus dans le nez et permet un meilleur mouchage.

Le massage sus et sous-labial permet une meilleure communication des méridiens Du Mai et Ren Mai, cela aide à la «clarté mentale». Les deux points massés sont le Renzhong (26VG) «centre de l’homme » entre le nez et la lèvre supérieure et le Chengjiang (24VC) dans la fossette du menton.

Le massage de la nuque entraîne une détente de cette région et un drainage des vaisseaux lymphatiques de la région cervicale latérale et antérieure.

Le massage rapide des membres supérieurs et inférieurs active la circulation du Qi et du sang dans le sens des méridiens. Cette activation perméabilise les méridiens, augmente le débit du Qi et nous prépare pour le travail de « la grande circulation » : « l’orbite macrocosmique »

Utilisation :

Ce « massage général » est un véritable joyau de santé, une pièce maîtresse de toute pratique avec l’énergie.

C’est la première chose que l’on pratique le matin au réveil, en le commençant dans le lit si on a un peu de mal à se lever, car le massage réveille instantanément et l’on se sent tout ragaillardi, et dynamique.

Il doit inaugurer toute séance de pratique avec l’énergie. Et même si l’on est pressé, le matin, on peut s‘en tenir là. De la même façon, si dans la journée on a un coup de fatigue, si on a froid au visage, si on s’endort au volant (à condition d’arrêter la voiture bien sûr), on peut faire toute la série ou masser seulement le visage, les pavillons de l’oreille, la région lombaire et le DanTian.

Référence : Qi Gong, gymnastique chinoise de Santé et de Longévité. Dr Yves Requena.

L’eau céleste

La salive a des pouvoirs importants qui n’étaient pas ignorés par les Taoïtes.

La salive épaisse sécrétée par les reins, laquelle contient le Jing* normalement emmagasiné chez eux, est pleine de l’essence vitale de l’individu, de son “pouvoir”.

Le Jing, contenu dans la salive, essence du Ying ou du Yang de la femme ou de l’homme, est échangé dans le baiser aimant, surtout dans le moment, où il est émis durant l’acte de l’amour.

Dans la pratique de «l’eau céleste», le Jing de la salive épaissie, ou Hua, est utilisé pour inséminer le Dan Tian **, pour créer le germe de la masse Jing qui va être extraite du rein et envoyée vers le Dan Tian pour l’enrichir avec l’essence de l’air capté par la respiration.

Les exercices de respiration doivent toujours commencer par «l’eau céleste» pour mettre au point le Dan Tian.

Le matin à jeun, après le massage général, nous devons commencer par pratiquer « l’eau céleste» pour nettoyer et purifier tout le flegme au long du tube digestif. Préalablement, il est conseillable de se rincer la bouche avec de l’eau salée. Le goût salé correspond au rein et à l’élément eau. Ce goût stimule l’activité du rein et, dans la bouche, la sécrétion de cette salive épaissit

*Jing : Il fait partie des énergies énergisantes héritées.
** Dan Tian : il est situé à 4 cm en dessous du nombril sur la ligne moyenne. Il correspond en acuponcture au point Qihai (6VC), ou au Hara des Japonais ; il est à 3 ou 4 cm à l’intérieur du corps.
C’est l’endroit de départ de l’alchimie interne du yoga taoïste, un point important de concentration de l’énergie, où commence la récolte, l’accumulation et la fortification du Jing pour le transformer en Qi ou énergie vitale.

 

La respiration macrocosmique

Cet exercice, appelé aussi «la grande circulation», Dai Shou Dian, est un exercice de respiration et de concentration sur le trajet des méridiens. Il est pratiqué debout, avec le corps décontracté.

On suit le circuit centrifuge et centripète des méridiens principaux. Il faut ressentir l’énergie circuler à travers les jambes et les bras. Il faut être très décontracté pendant cette méditation, comme si le corps flottait dans l’espace.

La fonction de cet exercice est évidemment d’améliorer la santé. Le but est de débloquer les circuits. Plus on le répète, plus on ressent le Qi et les effets pour clarifier le Jing ou l’énergie du système des 12 méridiens sont plus efficaces. Cet exercice a un effet de balai. Il balaie et débloque les impuretés, là où le Qi est stagné, l’obstruction est poussée et dissoute.

C’est en réalité une séance d’acupuncture complète qu’on s’administre soi-même.

Cet exercice peut être compris aussi comme un exercice thérapeutique quand il y a une altération fonctionnelle comme une colite, un ulcère, une vésicule lente ou des migraines.

Il apporte beaucoup plus, car il ne se contente pas seulement de débloquer les conduits et de clarifier le Qi circulant. Avec la persévérance dans son exécution le Qi circule plus facilement et pour cela il est plus abondant, en ayant comme résultat d’améliorer significativement sa santé à court et long terme.

 

 

 

Espace